mercredi 7 octobre 2009

NotBilly is back in town

Retour au blog après sevrage. Il nous faut pactiser. Je ne dirai rien, et la torture est vaine. L'épanchement n'est pas mon fort. Je laisserai les traces des images imprimées, projetées, des sons qui se propagent, se découvrent ou s'imposent. Plus personnel que le violon/jambon, plus ouvert au cinéma et à la littérature, je ne m'interdis rien. Ne m'impose rien.
On attaque ?
On attaque !

7 commentaires:

  1. 5 posts en un jour, c'est ce qu'on appelle un retour en force!

    RépondreSupprimer
  2. et puis Tears in my Beers, c'est un nom qui en jette...

    RépondreSupprimer
  3. et je ne parle pas de Stacy Keach : ça, ça place la barre haut!

    RépondreSupprimer
  4. en deux jours... Je ne tiendrai pas ce ryhtme, mais il fallait que ça ressemble un peu à ce qui suit avant d'annoncer mon retour dans la blogospère.
    Prévus égalemnt : quelques topos de Whiskys, des extraits de mes travaux d'écritures en cours, quelques billets à la Fil AFP, etc etc.
    et bien sûr Folk & country & Rock ricain à gogo...
    Quant à Keach, je devrais faire un post sur cette image et ce titre...

    @stakov : tears, ce n'est pas le sang, mais les laarmes.. Cela dit, j'espère bien que ça va saigner un peu ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est tiré de Fat City de John Huston c'est ça?... je ne connaissais pas mais mon professionnalisme m'a poussé à chercher dans quel film Stacy Keach et Jeff Bridges avait bien pu jouer ensemble...

    RépondreSupprimer
  6. Yep ! Un de mes 4 films préférés depuis des lustres. Vu x fois. Je fais un post là-dessus dans la semaine... mais apprends que, si le dvd est introuvable en zone 2 en France, on le trouve pour queud en Belgique (sur mediadis par exemple). La chanson le la BO est une de mes chansons préférées, sinon MA chanson préférée... eh eh...

    RépondreSupprimer