mardi 23 novembre 2010

Promesse déjà tenue, promesses à venir

Depuis le dernier billet, j'ai vu la partie2 du dvd2 du coffret "The promise" du Boss : promesses tenues. Images d'archives en studio en 76 ou 78, 5 ou 6 live, ça suffit à mon bonheur de voir un boss maigroulet s'inventer des histoires, inventer des paroles sur Jimmy Iovine, voir "Miami" et Bruce, la vingtaine rigolarde.

Autre promesse : Sarah Jarosz, meilleur album de 2009 ? découverte en 2010 pour ma part, avec son superbe "song up in her hand" à la pochette si cucul que bien des amateurs de Gillian Welch ont dû passer à côté.
Si je persiste à penser qu'Eilen Jewell est la plus sérieuse prétendante au trône de la reine fainéante Gillian, Sarah pourrait bien vite lui griller la politesse : plus roots, plus banjo qu'Eilen qui aime trainer dans des contrées jazz, folk ou Nashvillesques...

Sarah Jarosz dépose, début novembre, une nouvelle promesse : un nouveau 45 tours. Oui, "my new 45" vient de sortir... Mais il a un GROS défaut, un énorme défaut : il ne contient, comme tout 45t, que deux chansons. La première est assez brumeuse, "my muse", pas forcément très très enthousiasmante. La seconde, une cover de Bill Withers, "grandma's hands" est tout ce que l'on attend de la petite (elle est née en 1991). Pfff des promesses, toujours des promesses...
(il est sur deezer)

1 commentaire:

  1. NB : Merry Clayton reprenait cette chanson soul sur cet album dont nous parlâmes tantôt : http://tearsinmybeers.blogspot.com/search/label/Merry%20Clayton

    RépondreSupprimer